AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
AUKEY Écouteurs Bluetooth 5 sans Fil – ...
Voir le deal
20.71 €

Partagez

Mary-May . FRENCH DOLL . UC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyMer 22 Déc - 20:42


Mary-May . FRENCH DOLL . UC 2hzqxc8


De Montreuil, Mary-May

ft. ashley olsen


19 ans ▬ 01 janvier ; athènes ▬ 1ère année de droit ▬ zeta.



MORE ABOUT YOU

PSEUDO
Elizabeth -ou Lizzie pour les intimes-, 18 ans et toutes ses dents mais l'envergure du cerveau égale à un pois chiche. 1ère année de BTS et à vrai dire, adore faire parti des grands, mouhahaa. (a) A arrêté les forums rpg pendant une assez longue période mais comme on dit, le naturel revient au galop! Deuxième tentative -avec la belle Ashley Olsen qu'on ne voit que trop rarement à mon goût...- sur un forum aux apparences ma foi fort sympathiques, qui vivra verra! Mais en période scolaire je serais là non-stop alors qu'en période de cours ça sera plus réduit. Logique... Ah oui, adepte de citations à deux balles et des groupes sur facebook. 8D Faisant une bonne cinquantaine de lignes avant la coupure, ça sera au feeling cette fois-ci... Puis va s'arrêter de parler sur une bonne impression: Code ok Dolce.




Dernière édition par Mary-May De Montreuil le Dim 26 Déc - 20:17, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyMer 22 Déc - 20:42

Mary-May . FRENCH DOLL . UC 25fn04y

« Elle envoie des mots, des mots qui tombent à l'eau. D'où provient cette voix? Le timbre est doux, masculin sans aucuns doutes. Serait-ce lui? Cette homme qui court dans la rue? Ses jambes ont bien du mal à le suivre. Il est hors d'haleine, des gouttes perlent sur son visage pâle, mais il trace son chemin. Inconsciemment, elle le suit. A son tour, elle se met à courir. La pluie commence à tomber, l'homme disparait. Où est-il passé? Envolé, introuvable. Elle s'en fiche, elle continue son chemin, avec ou sans cet inconnu. Il avait pourtant une bien jolie voix. Tant pis, il n'était pas si spécial. L'endroit est humide, c'est tellement agréable. Avant même qu'elle s'en soit rendu compte, pouf, plus rien. Ni la pluie, ni la rue déserte. Juste du noir. Couleur barbare. Absence de couleur, pour dire vrai. C'est une attente interminable qui s'offre à elle, vite suivie d'une angoisse. Une boule se noue dans son ventre, ou dans sa gorge, impossible de le savoir. Puis elle se met à pleurer, sans aucunes raisons. Si, l'enfermement. Spectatrice de son propre malheur, elle ne peut rien faire. C'était terminé, game over. Le paysage se met à changer, miracle! Un labyrinthe. Le ciel est gris, très gris, trop gris... Mais elle n'était pas seule. Des visages l'entourent, tous des hommes, tous totalement inconnus. Impossible de se souvenir ce qu'ils lui évoquent. De la peur, de la colère, de l'angoisse? Puis ils forment un cercle autour d'elle, ils la menacent, ils la poussent dans tout les sens, telle une vulgaire poupée de chiffon. Soudain, elle tombe, s'écroule, ses jambes ne la portent plus. Ils se mettent à rire les idiots! Elle voudrait parler, hurler, leur envoyer des insultes, mais aucuns sons ne sortent. Ils rient, rient, encore et encore, sans relâche, sans raisons. Et cette idiote qui ne parvient pas à se remettre debout! Elle leur lancent des regards désespérés, mais tout ce qu'ils trouvent à faire, c'est ce pencher vers elle, riant à grand éclats. Situations incontrôlable, stupide, irréelle, impensable! Elle parvient à hurler. »

L'écho se son cri sembla résonner de toutes parts. Le monde réel, à nouveau. Cette fois, Mary-May était belle et bien éveillée, consciente, censée. Assise dans son lit, certainement trop grand pour une seule personne, des gouttes de sueurs perlaient sur son visage pâle. Tiens, un air de déjà vu. Son souffle était rapide, comme si elle avait continué la course qu'elle avait entreprit en suivant l'inconnu. Légèrement vêtue, ayant froid, la jeune femme frissonna, s'entourant des draps blancs à sa portée. Tout avait semblé si réel, tellement incroyable, bien que parfaitement stupide. Un cauchemar. Pourquoi, cela, elle l'ignorait bien! De plus, ce n'était pas la première fois. Ces scènes, ces décors, elle les connaissait, quasiment par cœur. Et pour cause, cette situation agitait, hantait ses nuits au moins une fois par mois. Elle se réveillait toujours en nage, surprise par l'écho de son cri bien réel. Comme toujours, personne ne l'entendait. Essayer de s'endormir à nouveau? Impossible, elle n'y était encore jamais parvenue. L'air était frais dans sa chambre immense, elle ne supportait plus tout ce vide, toute cette peur, toutes ces ombres qu'elle croyait voir mais qui n'étaient que le fruit de son imagination.

Elle posa un posa un pied à terre, puis le deuxième, avant de se mettre debout, non sans mal. Sa tête tournait, des gouttes de sueur froides naissaient sur son front, sensation désagréable. Elle était levée depuis à peine deux seconde qu'elle ressentit le besoin de s'affaler sur une chaise quelconque. Mary-May fit quelques pas, d'une démarche fantomatique presque effrayante, pour finir par trouver appuis sur la petite chaise disposée devant sa coiffeuse. La lumière de la lune, filtrée par le volet, permettait à la jeune femme d'apercevoir sa mine blafarde dans le grand miroir rond en face d'elle. On lui avait très souvent répété qu'elle avait mauvaise mine, avec sa peau aussi pâle que du lait, si bien qu'elle ne sortait plus sans s'être déposé un peu de couleur sur ses joues, histoire de proposer un contraste qui ferait oublier sa pâleur naturelle. En cet instant, elle comprenait pourquoi la plupart des personnes lui prêtaient une certaine ressemblance avec une poupée de porcelaine : ses yeux étaient bleus clairs, son nez fin, parsemé de quelques taches de rousseurs qui se faisaient discrètes, et sa bouche était parfaitement dessinée, et plutôt pulpeuse. Sa beauté était naturelle, spontanée, simple, parfois insolente, désinvolte. Avec les temps qui courent, et l'importance folle de l'apparence, la jeune femme n'aurait pu se plaindre d'avoir été créée avec tant de soin par mère nature. Son visage, mais également son corps semblait avoir été sculpté, tel les statues romaines ou grecques. Tout en elle était d'une finesse immense, ce qui collait à la perfection avec son caractère doux et raffiné.

C'est après quelques minutes passées à s'observer qu'elle ressentit le besoin de boire un verre d'eau. Sa gorge était sèche, et les sueurs froides avaient presque totalement disparues. Elle voyait plus distinctement qu'auparavant, alors elle décida de se relever, lentement, mais sûrement. Les pieds toujours nus, elle passa la porte de sa chambre , donnant sur un vaste couloir ouvert sur un escalier de marbre. Quelle heure était-il ? Certainement quatre ou cinq heures du matin, pas plus… Elle se dirigea vers l’immense escalier, qu’elle descendit, frissonnant au contact du marbre sur sa peau. Ensuite, ses pas la dirigèrent vers la cuisine, ou, naturellement, sans s’en rendre compte, elle se servit un grand verre d’eau. Il fallait qu’elle reprenne ses esprit, qu’elle sorte de cet espèce de demi-sommeil, dans lequel elle avait l’impression de ne pas être maitresse de ses mouvements. D’un seul trait, elle vida son verre, puis un autre, et encore un autre. Après une bonne demi-heure passée à ne rien faire, Mary-May se leva, et rejoignit sa chambre, avant de se glisser sous les draps fins de son lit. Elle ne trouva pas le sommeil, comme toujours, mais elle pensa. Son esprit vagabondait dans tout les sens, débattant de tout et de rien.

Elle se sentit d’abord étrangement seule, abandonnée dans cette grande maison. Pourtant elle ne l’était pas, au contraire. Ses parents dormaient dans une pièce au premier étage, tandis que Charles devait être dans sa chambre, fraichement rentré de l'université. Mais ils avaient tous leurs occupations, et trop peu de temps à accorder à la jeune femme. Son père, par exemple, était à la tête d'une haute fortune, héritée de ses parents, mais également fruit de son travail au Sénat. Son poste était tellement important que son travail passait avant tout. Sa mère, elle, consacrait sa vie à son travail d'avocate, qui, à elle également, lui prenait presque la totalité de son temps. Cela ne l'avait pas empêché de devenir la mère de quatre enfants, tous des garçons, sauf Mary-May. Celle-ci avait été, au début, sa petite poupée, son plus précieux cadeau. Elle avait aimé l'habiller comme une princesse, et la choyer comme jamais. Imaginez donc le bonheur que cela avait été pour cette femme qui, toute sa vie, n'avait rêvé que d'avoir une petite fille, mais n'avait reçu en retour que cinq garçons... Au final, comme un enfant se lasse d'une poupée, la mère de Mary-May avait fini par se lasser de sa fille, et s'en était retourner pleinement vers son travail. Barbare situation. Aujourd'hui, deux de ses frères avaient quittés la maisons. Le plus âgé, Arthur, était devenu chirurgien, un honneur pour son père. Le second, Baptiste, serait l'an prochain - si tout se passait tel qu'il le désirait- professeur à Science Politique. Un honneur démesuré pour son père, une fois encore. Le troisième, Clément, s'était marié l'année dernière, avec la fille d'un riche sénateur, et avait obtenu un travail sur les Champs Elysés. Encore une fois, c'était un vrai bonheur pour son père de voir la réussite de son fils. Et enfin, le quatrième, Louis, quand à lui, poursuivait ses études en Amérique, et avait des très fortes chances pour être choisis en tant que journaliste. Une totale réussite.

Entre tout ceux-là, elle avait l'amère impression de ne pas exister, de n'être que de la poussière, invisible aux yeux de ses parents. Pourquoi se soucier d'une gamine de seize ans lorsque l'ont peut rêver aux exploits de ses fils expérimentés? C'en était désolant, et si elle avait pu, elle aurait pleuré en repensant à tout cela, mais rien ne parvint à sortir, excepté un soupir. Et oui, chez les De Montreuil, c'est ainsi. Les parents ont de l'argent, trop d'argent. Ils vivent à travers leur boulot et la réussite de leurs garçons, semblant oublier que la petite dernière n'ose pas réclamer l'amour dont elle a besoin, mais qu'elle n'a jamais réellement reçu. Peut-être pensent-ils que de l'argent de poche toutes les semaines et des vêtements tout droit sortis de chez CHANEL parviendront à combler leur gamine. Quand on n'en a pas le temps, c'est tellement facile de s'en référer à sa fortune pour pouvoir combler un vide, c'est certainement ce qu'ils doivent penser. En retour, ils semblaient attendre de la reconnaissance, comme si l'argent était censé faire son bonheur. Par reconnaissance, ils entendent de très bonnes notes, une attitude correcte, un langage soigné, mais également un tas d'autres choses qui sont tellement idiotes! Mary-May ne bronchait pas. De toute manière, la plupart du temps, elle ne les avait pas sur le dos, à lui reprocher le moindre détail qui clocherait, sauf bien sur durant les vacances scolaires...

Allongée, elle réfléchissait à propos de tout, en particulier de son existence. Depuis qu'elle était toute petite, elle vivait dans un monde à part, reculé. Elle avait l'habitude de voir des choses étranges, mais également certaines très rationnelles. Sa plus grande hantise avait toujours été de ne pas être à la hauteur. Pas à la hauteur des espérances de ses parents, pas à la hauteur pour être un membre à part entière de la famille... Un vrai calvaire. Non pas qu'elle n'avait pas confiance en elle, au contraire, c'était simplement que le poids posé sur ses épaules était parfois beaucoup trop lourd pour elle! Cela, personne ne le sait, bien sûr. Mais elle se tait, souffre en silence. C'est ça façon à elle de prouver qu'elle est digne du nom qu'elle porte. Ses parents pourraient changer des tonnes de choses en elle, comme sa façon de s'habiller, de parler, ou même de vivre, mais jamais ils ne parviendront à avoir d'impact sur sa manière d'être. Son caractère, il est à prendre ou à laisser, bien qu'il ne soit pas réellement gênant. Ce qu'il faut savoir de la demoiselle, c'est qu'elle est tout sauf encombrante, et n'aime pas être de trop. Si elle doit renoncer à quelque chose, elle le fera, même si c'est une chose à laquelle elle tient. Et pour cause, la jeune femme a le sens des priorité, et laisse parfois passer ses propres désirs en dernier. La cadette est particulière, unique. Lorsqu'on la regarde, on ne parvient pas réellement à saisir son entière personnalité, comme si elle cachait quelque chose. Sa beauté fait d'elle une jeune femme très demandée, toujours regardée. C'est parfois un peu pesant, bien qu'elle aime qu'on la trouve jolie, c'est gratifiant! Cette jeune femme n'est pas du genre à s'emporter pour un oui ou pour un nom, en effet, elle est très douce. Seulement, il ne faut pas la chercher, car elle saurait parfaitement vous le faire regretter. Aux premiers abords, elle a l'air d'un ange, et croyez-le, elle peut l'être parfois! Sympathique et généreuse avec ses amis, elle paraitra plutôt froide avec les inconnus, ne cherchant pas réellement à rencontrer des tonnes de personnes. Observatrice, elle remarquera toujours le petit détail qui échappera à tout le monde, cherchant à l'interpréter avec son esprit logique très développé. Honnêtement, c'est une jeune femme plutôt étrange. Elle peut parfois changer du tout au tout, surtout lorsqu'elle est blessée, et là, elle se referme dans sa carapace, devenant une vraie petite peste, méconnaissable. Mais arrêtons-là, elle n'aime pas vraiment parler d'elle.

Il est onze heure du matin, Mary-May n'a pas vu le temps passer. Elle est toujours là, allongée paisiblement dans son lit. Ses yeux se ferment tout seuls. Parviendrait-elle à trouver le sommeil? Miracle!


Dernière édition par Mary-May De Montreuil le Mer 22 Déc - 21:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyMer 22 Déc - 20:42

Mary-May . FRENCH DOLL . UC 2a95jzb

Elle dormit très longtemps, d'un sommeil sans rêves, dieu merci. Lorsqu'elle se réveilla, l'intensité de la lumière avait drôlement baissé. Quelle heure pouvait-il bien être? Elle se leva rapidement, courut dans le couloir, pour atteindre la grande horloge qui indiquait... Six heures. Était-ce possible? Horrifiée à l'idée d'avoir dormi aussi longtemps, elle fut bientôt indignée que ses parents ou Charles n'aient pas jugé bon de la réveiller. De plus, ce soir, dîner de famille oblige, elle devait être impeccable. Seigneur, elle n'aurait jamais le temps! Elle fit volte-face, en vue de rejoindre sa salle de bain. Au menu, une bonne douche froide pour la réveiller, suivit d'une longue séance de maquillage et de coiffure. Après ceci, elle se dépêcha de faire acte de présence dans le salon, où ses parents et tout ses frères prenaient un apéritif. Personne ne remarqua son arrivée. Sympathique! Elle se contenta de s'asseoir sur le canapé, aux côtés de sa mère, en lui glissant, tout bas :

    « Merci de m'avoir réveillée. » Aucune réponse, excepté un regard vide d'expression. Après ceci, sa mère continua la conversation qu'elle avait entreprit avec Baptiste. Après avoir bien observé l'assemblée des personnes présentes, elle remarqua que Charles manquait à l'appel. Elle demanda discrètement : « Maman, où est Charles? » Cette dernière lui répondit d'une voix faussement amicale: « Voyons ma chérie, tu sais bien qu'il doit encore rester à Paris quelques semaines! » Silence. « Durant les vacances d'été? Ne me fais pas rire! » lança t-elle ironiquement. « Pense ce que tu veux, c'est la vérité. » répliqua sa mère, soudain de mauvaise humeur.



Si elle parvenait à gober cela, c'est qu'elle était réellement idiote. Charles devait certainement être allé chez son meilleur ami, prétextant devoir rester à la capitale! Cela en disait long sur la situation, si même son frère n'avait plus envie de retourner chez eux. Comme Mary-May, il avait l'impression d'étouffer dans cette maison. La soirée passa très lentement. La jeune femme n'avait réellement aucune envie de se trouver ici, et faisait seulement acte de présence, mais ne parlait pas. Elle n'avait absolument rien à dire dans cette conversation traitant de la future embauche de Louis à Los Angeles. Qu'ils pouvaient être ennuyeux quand ils le voulaient! Finalement, lorsque les invités décidèrent de partir, la jeune femme était au bord de la dépression. Toute la soirée, son père avait été aux anges, écoutant les exploits de ses fi-fils adorés. Blasée, elle aida la bonne à débarrasser la table, tandis que ses parents raccompagnaient ses frères dehors. Lorsque son père aperçu ce qu'elle faisait, il lui dit:

    « Mary-May De Montreuil! Arrêtes ça tout de suite! » Seigneur, reste calme, il ne faudrait pas qu'il se retrouve avec un couteau dans le crâne, ce serait dommage! Elle répondit tout en laissant la bonne seule à la cuisine: « Papa, c'est grandiose, tu te souviens de mon prénom complet. » Il fut surpris par ce manque de respect soudain. « Jeune fille, parles moi sur un autre ton. Qu'est-ce qui te prend? » C'était plus fort qu'elle, il avait le don de l'exaspérer! Avec son favoritisme envers ses fils, son manque d'amour envers elle ; « Même Charles en a ras le bol de revenir ici, rendez vous à l'évidence! » rétorqua t-elle, parlant aussi bien à son père qu'à sa mère, d'une manière inhabituelle.



Se rebeller n'était pas dans ses habitudes, au contraire. Elle avait été élevée telle une aristocrate française, devant obéir à ses parents, mais également en devant appliquer les bonnes manières quoi qu'il advienne. C'était une des premières fois qu'elle faisait entorse au règlement. Elle s'en alla, laissant là ses parents, bouche-bée. Montant les escaliers, elle arriva bien vite à sa chambre, où elle ferma la porte à clé. Son cœur battait plus fort qu'il n'aurait dû, comme s'il avait eut envie soudainement de se faire la malle. Sa vue se brouillait quelque peu, sous l'effet de la colère. Cet état fut suivit d'une crise de larmes, ce dont elle n'avait pas l'habitude. Après quelques minutes, elle parvint à se calmer, et fouilla dans ses placard, en vue visiblement de retrouver quelque chose. Elle sortit vainqueur de cette quête, en découvrant un paquet de lettres, toutes reliées par un fil. Elle les relit attentivement, jusqu'à trouver ce passage:

Citation :
Le directeur est totalement d'accord, ne t'en fais pas. Tu fera donc partie des nouveau à Cambridge cette année, super non?

J'attends ta réponse ,
Amicalement,
Zepelin



Zepelin, son correspondant américain. Il était drôlement sympathique, mais après tout, elle n'avait qu'une brève idée de sa personnalité, ne l'ayant jamais rencontré. D'après cette dernière lettre, Mary-May avait la possibilité de passer sa première année de droit aux Etats-Unis, sous contrat bien entendu. Elle n'avait pas encore répondu. Elle hésitait. Bien évidemment, elle en avait atrocement envie, mais ne savait pas si c'était une bonne idée. Se retrouver toute seule, comme cela, dans un autre pays, ce n'était pas une chose facile à imaginer. Mais, en même temps, ce pouvait être l'occasion rêvée qu'elle attendait! Ces derniers temps, elle ressentait furieusement le besoin de se changer les idées, et de pouvoir profiter pleinement de la vie à nouveau. Étrangement, elle hésitait. Plus qu'elle n'aurait dû d'ailleurs. Se décidant pour une réponse positive, elle écrit la lettre de réponse, indiquant à Zepelin qu'elle réglerait tout avec le secrétariat quand au déroulement de l'année. Un nouvel horizon s'ouvrait devant elle, elle devait en profiter.


Dernière édition par Mary-May De Montreuil le Mer 22 Déc - 21:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyMer 22 Déc - 20:42

Mary-May . FRENCH DOLL . UC 2m46juu

Spoiler:
 


Dernière édition par Mary-May De Montreuil le Mer 22 Déc - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyMer 22 Déc - 21:01

Ohw une compatriote française *o*
Welcome.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyMer 22 Déc - 21:08

    Il faut bien relever le niveau. Mary-May . FRENCH DOLL . UC 190103
    Merci ♥️
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyMer 22 Déc - 21:14

Oh bah d'accord :O
J'hésite à te souhaiter la bienvenue :p
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyMer 22 Déc - 21:19

    De l'humour jolie Roxie! Mary-May . FRENCH DOLL . UC 69976
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyMer 22 Déc - 21:22

Qu'il est difficile d'être le roi de la France :p


Bienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyMer 22 Déc - 21:24

    A qui le dis-tu... ! Héhé. Mary-May . FRENCH DOLL . UC 190103

    Merci Eliott :)
    magnifique prénom ♥
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyMer 22 Déc - 21:32

De l'humour , j'en ai à revendre ! Mary-May . FRENCH DOLL . UC 664127

Bienvenue ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyMer 22 Déc - 21:35

    Dans ce cas on devrait bien s'entendre. Mary-May . FRENCH DOLL . UC 911519
    Merci!
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyMer 22 Déc - 21:38

Je n'en doute pas ! Mary-May . FRENCH DOLL . UC 483365

Garde moi un lien ! Mary-May . FRENCH DOLL . UC 69976

Et j'arrête de flooder sur ta fiche ! Mary-May . FRENCH DOLL . UC 279419
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyMer 22 Déc - 21:42

Bienvenue! J'adore ton prénom et ton nom Mary-May . FRENCH DOLL . UC 279419 Amuse toi parmi nous, et très belle fiche =) au passage (L)
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyMer 22 Déc - 21:43

Bienvenue compatriote française ! et ouais je suis aussi a moitier française =)
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyMer 22 Déc - 21:44

    Tout ce que tu devras. Mary-May . FRENCH DOLL . UC 55603
    moi j'aime quand tu floodes sur ma fiche. (a)
    Soyons sérieuses un peu... Du moins essayons.

    Gosh, Lewitt. *-* Double merci pour l'occasion! ♥️

    Et merci Brook! Vive les français. 8D
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyMer 22 Déc - 21:46

Mary-May . FRENCH DOLL . UC 354469 Je t'aime déjà! (Fuis) LoL Une française en plus! Bon bref, faut pas que je flood trop on va me tirer les oreilles! Re Bienvenue! Et bon courage pour ta fiche Mary-May . FRENCH DOLL . UC 598877
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyMer 22 Déc - 21:52

    Mouhahaaa non restes, tu me plaîs là. Mary-May . FRENCH DOLL . UC 379734
    Naan, 'sont pas comme ça les admins? J'suis sûre qu'ils sont aussi bavard que n'importe qui. (a)
    -tiens attends, je fuis avec toi-
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyMer 22 Déc - 22:24

Bienvenue parmi nous Mary-May . FRENCH DOLL . UC 498259
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyMer 22 Déc - 23:10

Eliott C. Marshall a écrit:
Qu'il est difficile d'être le roi de la France :p


    je t'aime toi :p
    les inconnuuus ♥

    sinon bienvenue ♥️ une Olsen Mary-May . FRENCH DOLL . UC 43316
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyJeu 23 Déc - 2:21

Bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyJeu 23 Déc - 8:34

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyJeu 23 Déc - 10:08

    Un grand merci à vous. Mary-May . FRENCH DOLL . UC 43316
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyJeu 23 Déc - 10:10

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC EmptyJeu 23 Déc - 10:11

    Mama, Shantel. *-*
    Merci. Mary-May . FRENCH DOLL . UC 354469
Revenir en haut Aller en bas



it's summer time already !
Contenu sponsorisé


Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty
MessageSujet: Re: Mary-May . FRENCH DOLL . UC Mary-May . FRENCH DOLL . UC Empty

Revenir en haut Aller en bas

Mary-May . FRENCH DOLL . UC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
02141 Cambridge™ :: AU REVOIR :: Présentations :: Fiches supprimées-