AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -50%
-260€ sur la machine à café ...
Voir le deal
299.99 €

Partagez

What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité

it's summer time already !
Invité


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyLun 27 Déc - 21:34


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Tumblr_l7zel7sSrQ1qbyagso1_500


Austin Ethen Wellinghton

ft. jensen ackles


22ans ▬ Los Angeles ; 13.04.1987 ▬ 3ème année management ▬ BÊTA



MORE ABOUT YOU

DEXIE
Pour vous servir du haut de ses 18 ans. 8D Je tâcherais d'être présente un maximum pour mon Jensen Ackles adoré. CIEL c'qu'il est bandant *-* What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? 60060 Quand à mon niveau rp je pense que vous pourrez assez vite le juger, même si les présentations ne sont pas du tout mon fort... Au contraire. (a) Et le petit code qui montre que je suis un membre sage et attentif: code ok, max. :heart:



Dernière édition par Austin E. Wellinghton. le Mar 28 Déc - 9:02, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyLun 27 Déc - 21:34

What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? 33647037


Cauchemar.
Un long couloir sombre et sinueux s'étendait face à mon regard perplexe. J'ignorais comment j'en étais arrivé là. Ni où j'étais. Ni dans quel but. Je marchais à tâtons, hésitant et sentant l'angoisse prendre possession de mon être. Les battements de mon cœur se faisait insistant, bruyant. J'étais persuadé que le monde entier pouvait entendre son agonie. Brusquement, une porte s'ouvrit à ma gauche dans une faible lueur. Un grincement perturbant me plongea à nouveau dans une obscurité saisissante. Je pénétrais dans l'obscurité. N'y avait-il pas de boutons, ou quelque chose d'autre pour apporter un peu de lumière à cette terre hostile? Je tâtonnais le mur, retenant ma respiration. Rien. Une voix de femme s'éleva alors, me caressant telle une brise légère. C'est ainsi que le roi Arthur s'empara de son ennemi et le réduisit au silence. Il était l'image même de la force, de la sagesse et de la tolérance. Nulle idée d'achever le misérable traître. Et pour cause, il lui rendit sa liberté. A conditions qu'il... L'histoire que ma mère me racontait chaque soir avant de dormir. Ma préférée. Impossible, je devais rêver. Saisit d'un espoir soudain j'errais dans l'abîme comme un somnambule, mes bras étendus devant moi. La voix se faisait de plus en plus forte, mais je ne pouvais la localiser. J'en étais incapable. Puis, un halo de lumière douce attira mon attention. Plissant les yeux, je la rejoignais. Le spectacle fut des plus terrifiant. Je revivais la grossesse et la libération de ma douce mère, ses craintes, ses pleurs et ses sacrifices. Je percevais sa détresse quotidienne auprès des deux bambins dont je faisais parti. Son angoisse quant à notre futur - et le sien -, la douleur de l'absence du père. Mon corps était secoué de sanglots face à tant de privations pour sa descendance. Privations qu'il nous avait été impossible de voir, car habitués à vivre ainsi. Mes jambes tremblaient, je peinais à rester debout. Je gardais le regard fixe sur sa personne, comme pour m'en imprégner. Le tic-tac d'une montre résonna dans mes oreilles, augmentant cette peur. Le bruit progressait en volume, puis cessa soudainement. Haletant, j'attendais la suite. Affolé. Avec une brusquerie folle, la scène explosa dans des cris de douleur et d'horreur. J'atterrissais à genoux, ma tête entre mes mains. L'attente. J'ignorais combien de temps dura l'épreuve, j'en avais perdu la notion du temps.
Quand je repris connaissance, le décor avait changé. Je me trouvais dans la maison de mon père. J'en connaissais le mobilier par cœur, retrouvais mes repères. Le poids de la situation précédente s'allégeait peu à peu. Je me rendis dans la cuisine pour y trouver mon géniteur et Kayla, causant. Ils ne paraissaient pas remarquer ma présence, ou du moins l'ignoraient-ils. Une colère sourde s'emparait en moi progressivement, et malgré mes efforts rien ne changeait. J'avais beau hurler, frapper dans le mur, les secouer, ils restaient indifférents. Comme si je n'existais pas. N'avais jamais existé. La poitrine a nouveau secouée de larmes et d'incompréhension, je collais mon dos contre le mur et fermais les yeux à nouveau. Ce cauchemar doit s'arrêter. Vite. Je suis d'accord avec toi sur ce point. Me barrer de cette maison, avec cette bonne femme et ses deux marmots a été la meilleure chose que j'ai faite de ma vie. Imagines l'enfer que j'aurais pu vivre! Comme si j'en avais quelque chose à faire qu'ils soient de moi. Rien à branler. C'est comme s'ils n'avaient jamais été là. Mon cœur rendit l'âme. Je ne mesurais plus l'étendue des larmes qui coulaient sur mes joues, je les laissais vivre. Cet homme que j'avais essayé de comprendre, avec qui j'avais repris contact me nier. Nous nier. Dans mon âme d'enfant, cet homme ne pouvait pas être mauvais, il devait avoir ses raisons. J'avais repoussé, ignoré l'abandon que nous avions subi, les souffrances et autres manques pour l'intégrer à ma vie. Et en récompense, il m'ignorait. Un trou abyssal s'ouvrit sous mes pieds, je tombais en un hurlement de détresse. Je tombais. Encore. Et encore...


PROLOGUE―
les hallucinations psychomatiques d'austin.

Un léger frisson. Un gémissement.
Une lumière pâle filtrait à travers les fenêtres embuées de la chambre. La ville dormait encore. D'un sommeil doux et paralysant, celui qui vous plonge dans un état d'oubli total. J'avais - une fois de plus - échappé à son emprise cette nuit là. Mon corps, bien qu'il ait affiché une immobilité saisissante, était sur le qui-vive. Le brun de mes pupilles fixait le plafond d'un air absent. Je bouillais. Mes muscles frôlaient une hyperactivité silencieuse. Je devais bouger, esquisser un quelconque geste, faire partir la fourmilière qui m'habitait le corps. Je m'essayais sur le bord du large lit et passais une main fatiguée dans mes cheveux châtains aux reflets sombres. Depuis les dernières vacances je me sentais nauséeux. Hanté par ce vide abyssal qui faisait son chemin en moi, qui me plongeait un peu plus dans les ténèbres. Je ne sais ce que j'aurais désiré à cet instant précis. Probablement disparaître loin, très loin. Là où aucun visage familier ne pourrait me retrouver et m'influencer. M'imprégner d'un paysage inconnu comme on respire une douce saveur. Épuiser mon corps et le mener à la limite de ses capacités. Souffrir à en hurler pour se rassurer sur mon existence. Besoin de renouveau, de me perdre pour mieux me retrouver. Beaucoup de choses s'accumulaient en ce moment, se superposaient sur mes nerfs déjà à fleur de peau. Je me surprenais moi-même face à ce calme imperturbable que j'affichais. D'aussi loin que remontent mes souvenirs, j'étais connu pour mon impatience, mon impulsivité. Je piaffais face à l'attente interminable. La bougeotte me saisit brusquement. Je sautais sur mes pieds nus, retrouvant mon équilibre.a chambre dansait devant mes yeux que je cachais immédiatement derrière mes mains fortes. Des vertiges, toujours des vertiges. Je prenais le temps de trouver ma respiration, de laisser ma poitrine se soulever au gré de ses envies. J'étais calme. Non, tu es fou. Mes doigts masculins se refermèrent instinctivement sur ce pendentif qui me tenait à cœur. Jamais le moindre pas était esquissé sans m'être assuré de sa présence. Prudemment, j'évitais les quelques planches bruyantes et avançais à tâtons. Un voile nuageux venait de me plonger dans l'obscurité, réveillant mes démons enfouis. «Merde. » jurais-je vivement, d'une voix impatiente. Je ne savais l'heure qu'il était, mais je suffoquais. Je me ruais vers la fenêtre et libérais le vent qu'elle retenait. La brise me caressa le visage du bout des doigts, m'arrachant un soupir de plaisir. Fixant un point invisible sur l'horizon, je laissais passer le temps. Mon esprit s'égarait, s'envolait vers d'autres contrées. La somnolence me saisit doucement, comme la caresse d'une plume. Je fermais les yeux.

Et dire que tout ceci n'avait été qu'un rêve.


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? 69846716
THE END―
lorsque le passé et l'avenir ne font plus qu'un.

Les voyageurs en direction de Cambridge dans le Massachusetts, sont priés d'embarquer porte 2. L'angoisse. Cette peur constante et fluette qui vous saisit la gorge pour vous mordre avec violence. Ma bouche était sèche, les battements de mon cœur s'emballaient. Aujourd'hui n'était guère un jour comme un autre. Aujourd'hui était l'obstacle à franchir, le défi à remporter. Aujourd'hui, je rentrais à Cambridge. Après tant de temps passé à New York, cette ville grouillante de vie et d'espoir, je mettais les voiles vers ce passé si douloureux. Je me dirigeais vers la salle d'embarquement, le pas lent, tel un condamné. A ma détresse se mêlait mon impatience. Outre deux concernées, toute la ville me manquait. Le rythme de l'université, la douceur de la brise en fin de journée, les étoiles vues du toit du bâtiment administratif, le sport, et j'en passais... Ma seule crainte était de devoir faire face à mes démons d'antan. D'avoir à croiser leurs regards, de se sentir contraint de donner des explications. Il n'en sera rien. Mon départ est connu de nous trois, et je compte bien à ce qu'il reste inconito. Il ne manquerait plus que d'être perçu comme le type trahi par son jumeau et sa petite amie, qui n'avait rien trouvé de plus enrichissant que de se faire mettre en cloque. Mes poings se serraient de douleur, et de rancœur. Si l'on m'avait dit un jour qu'une telle chose arriverait, j'aurais été incapable d'en croire un mot. Il s'agissait de Max, et de Dolce! Ma confiance en eux avait été totale. Et comme un total imbécile je m'étais fait poignardé. En plein cœur. Les premiers temps, mon âme me paraissait pourrie, maudite jusqu'à la moelle. Je m'étais haït, mon corps me brûlait, je m'étais rejeté. Puis avec le temps les blessures s'assagissent. S'apaisent. Mais ne disparaissent jamais. Mes diverses rencontres m'avaient permis d'aller de l'avant, de faire acte d'indifférence. J'ignorais si je tiendrais le coup une fois sur place... Une fois face à eux. A tous.

Mon passeport, mon billet d'avion, ma carte d'identité, et je passe la barrière. Je marche dans le vestibule qui conduit vers un autre monde, d'autres contrées. J'ai l'impression d'être au ralenti, comme dans un de ces films d'actions poignants. Comme lorsque le héros s'en va vers une mort certaine, ou est proche de la victoire. J'ignorais lequel des deux me convenait. Ce dont j'étais certain, c'est que ma vie n'allait plus être la même. Que tout allait changer. Et quant à savoir si j'étais prêt à accepter ces modifications... Allez savoir. Tout était mélangé dans ma tête, des étoiles dansaient devant mes yeux bruns. Je marquais une pause. Calmes toi Austin. Oui, il fallait que je reprenne mes esprits. Que j'affiche cette indifférence qui blesse, qui énerve et fait piaffer d'impatience. Je me devais de leur montrer que ma vie avait continué son cours et qu'avec ou sans eux, quelle importance? Dieu ce qu'ils sonnaient faux tous ces mensonges... Quand je repensais à notre complicité avec Maxwell, à la beauté de Dolce, j'avais le sentiment que mon cœur explosaient. Et que j'assistais, impatient, à sa nouvelle destruction. La douleur ne s'arrêta-t-elle donc jamais? Par pitié... Laissez moi monter dans ce putain avion, laissez moi subir le vol, laissez moi fouler de mes pas incertains la terre de Cambridge, et laissez moi crever en paix. Loin de tous ces vautours et autres misérables, laissez moi vivre les dernières minutes de ma triste existence. En solitaire.


Dernière édition par Austin E. Wellinghton. le Mar 28 Déc - 13:35, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyLun 27 Déc - 21:34

What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? 45719
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyLun 27 Déc - 21:36

Bienvenue Austin numéro jenesaispluscombien (a).
Bonne continuation pour ta fiche (:

Ton vava est What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? 60060
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyLun 27 Déc - 21:40

    Y en a eu autant? *-*
    Et merci beaucoup. What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? 60060
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyLun 27 Déc - 21:43

Quelques uns oui, espérons que tu sois le bon :p
Naaaan j'te mets pas du tout la pression là (aa) *out*
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyLun 27 Déc - 21:43

Bienvenue!!!! What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? 54374
Revenir en haut Aller en bas
02141 Cambridge


    Admin ▬ the leaders ♔

it's summer time already !
02141 Cambridge

Inscription : 14/03/2009
Messages : 3165

What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyLun 27 Déc - 21:45

HAAAAAAAAN !!! Enfin un nouveau frangin ! What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? 969244
Bienvenue parmi nous & merci de ton inscription Very Happy
Si tu as des questions, n'hésite surtout pas (a)
Oh oui y'en a eu des Austin, Dolce a failli se pendre, elle va être contente ! What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? 69976
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyLun 27 Déc - 21:46

Bienvenue petit -ou grand- Austin !!!!!
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyLun 27 Déc - 21:53

    Ah bah bravo, j'suis stressé maintenant. *-*
    Merci à vous trois. What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? 664127
    Je tâcherais de faire attention à c'que Dolce n'ait plus cette envie. (a)
Revenir en haut Aller en bas
02141 Cambridge


    Admin ▬ the leaders ♔

it's summer time already !
02141 Cambridge

Inscription : 14/03/2009
Messages : 3165

What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyMar 28 Déc - 7:55

J'ai validé ton code Very Happy
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyMar 28 Déc - 7:58

    Merci. 8D
    Tu ne m'en voudras pas si l'histoire n'est pas excellente? J'suis mauvaise pour ça... Embarassed Mais je tâche de vite et bien finir. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
02141 Cambridge


    Admin ▬ the leaders ♔

it's summer time already !
02141 Cambridge

Inscription : 14/03/2009
Messages : 3165

What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyMar 28 Déc - 8:03

Tinquièèète ! J'ai surtout hâte d'avoir mon frangin What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? 575867
Mais j'ai déjà lu ce que tu as écris, et j'adore ♥️
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyMar 28 Déc - 8:09

    J'pense avoir fini mon massacre, c'est bon. What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? 190103
    Contente que ça te plaise ♥️
Revenir en haut Aller en bas
02141 Cambridge


    Admin ▬ the leaders ♔

it's summer time already !
02141 Cambridge

Inscription : 14/03/2009
Messages : 3165

What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyMar 28 Déc - 9:33

J'aime beaucoup ta façon d'écrire mais de ce que tu as écris, on voit très peu d'éléments concernant l'histoire d'Austin. Est-ce que tu arriverais à rajouter quelques éléments décrivant brièvement une partie de son histoire ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyMar 28 Déc - 10:57

    Bienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyMar 28 Déc - 11:19

Bienvenue What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? 498259
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyMar 28 Déc - 11:35

Bienvenue :) !
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyMar 28 Déc - 11:58

    Pas de problème, je modifie tout ça dans la journée. What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? 498259

    Merci. What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? 279419
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyMar 28 Déc - 12:04

bienvenuuuuuuuuuue What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? 69976
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyMar 28 Déc - 12:05

    Bienvenue à toi, nouveau Austin (a).
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyMar 28 Déc - 12:43

Bienvenu Austin ! Et je confirme...c'est Dolce qui va être contente ou avoir peur de perdre une nouvelle fois son Austin ^^ (tout comme Pearl, je ne met pas la pression !)
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyMar 28 Déc - 12:54

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyMar 28 Déc - 13:06

    Merci à vous tous. What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? 55884
    au moins Anthony, le point positif c'est que j'étais attendu et désiré. (a)
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? EmptyMar 28 Déc - 13:14

    bienvenue nouveau Austin What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? 43316
Revenir en haut Aller en bas



it's summer time already !
Contenu sponsorisé


What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty
MessageSujet: Re: What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ? Empty

Revenir en haut Aller en bas

What whould you do if the only thing you've ever been sure of got... destroyed ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
02141 Cambridge™ :: AU REVOIR :: Présentations :: Fiches supprimées-