AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask Sam 9 Juin - 12:41




Hepburn, Billie Rei

ft. Mika Nakashima


22 ans ▬ née le 3 janvier à Kyôto ▬ études de stylisme, 3ème année ▬ gamma



HISTOIRE

“ Mon anorexie ”


Semaine du lundi 5 décembre 2011 ;
1 mètre 60 pour 43 kilogrammes.
Réduction de l'alimentation.

Semaine du lundi 26 décembre 2011 ;
1 mètre 60 pour 40 kilogrammes.
Réduction de l'alimentation.

Semaine du lundi 9 janvier 2012 ;
1 mètre 60 pour 37 kilogrammes et 300 grammes.
Quelques maux de tête, légers troubles de la vue et pertes d'équilibre.

Semaine du lundi 30 janvier 2012 ;
1 mètre 60 pour 34 kilogrammes et 600 grammes.
Premier malaise. Ces derniers jours, mes ongles se fragilisent et je commence à retrouver certaines masses capillaires dans le fond de la douche. Mes muscles sont nettement moins visibles, et mon ventre est enfin plat. Pourtant, j'ai l'impression que « elle » y est toujours.


Je pose mon crayon, ferme mon journal. Mes mains sont maigres, mes gestes fébriles et tremblant. Mon corps tout entier est susceptible de se briser en mille morceaux, d'ici quelques instants. Un simple souffle de vent pourrait m'emporter au loin.
Je pose une cigarette entre mes lèvres pâles, l'allume d'un zippo argenté. Une fumée abstraire et grisâtre s'en élève, dans une ondulation charmante et hypnotique. Je me lève difficilement de la chaise, susceptible de tomber à tout moment. Un à un, mes vêtements tombent au sol. Face au miroir, j'observe mon corps, pâle et faible. Les articulations sont gonflées, l'épiderme marqué et glacé, les os une vision d'horreur. Mon ventre, centre de cette maigreur, sur lequel se dessine les ombres de ma cage thoracique dénuée de formes féminines est creux. De longs tremblant viennent se poser sur le nombril, caressant d'un geste sec et tremblant.

« Adieu. »

Voulant me tourner de cette vision d'horreur qu'est devenu mon corps, qui pourtant pourrait faire pâlir de jalousie n'importe quel mannequin, je me tourne. Pivotant d'une une jambe, celle ci ne suit pas la rotation et craque sous la déformation. Mon corps tombe en un bruit ridiculement faible sur le sol couvert d'un tapis poussiéreux. Mon corps tremble encore et toujours, essaye de ramper tandis que s'élève du fond de ma gorge un cri de douleur. Le craquement élevé de ma jambe n'insinue rien de bon...

Semaine du 6 février 2012 ;
1 mètre soixante pour 35 kilogrammes et 450 grammes.


J'ouvre les yeux, étendue sur un lit d'hôpital, enveloppée dans les draps immaculés. A mon bras, une perfusion est reliée à mon bras. Effarée, j'arrache le petit tuyau transparent de ma peau, qui laisse échapper un petit filet de sang. Je me précipite dans la salle de bain, traînant derrière moi avec peine ma jambe dans le plâtre. Posée sur la balance, je soustrais le poids supposé du plâtre et en conclut que j'ai grossis. Les larmes coulent le long de mes joues, un sanglot et arraché au fond de ma gorge. Effondrée sur le sol, je reste roulée en boule dans l'obscurité de la salle de bain. Le grincement de la porte d'entrée se fait entendre, tandis que des pas familiers semblent hésiter en direction du lit vide. Je suis repérée malgré moi. Je lève le regard et le vois. Lui. Ses bras me soulèvent sans peine, et me déposent sur le lit que j'ai quitté cinq minutes auparavant.

« Tu n'est plus belle. »

Ces mots résonnent dans mon esprit. Je le sais, mais se le faire dire par lui a bien plus d'impact dans mon esprit. Les larmes ruissellent en torrent sur mes joues déjà brillantes. Ma petite voix s'élève ;

« Pardon...
- Pourquoi ? Pourquoi t'as fait ça ?
- Elle était toujours là... ici.
- Arrête avec ces conneries ! Elle est morte, bordel ! MORTE ! »


La violence des mots me heurtent. Morte. Morte. Morte. Ma fille m'a été retirée fin novembre. Son petit corps ensanglanté, loin d'être arrivé à maturité, silencieux et effrayant. Mais ma folie me pousse à croire que ce petit être est toujours là, en moi. Quelque part sous le nombril, un petit corps sans vie est resté. A grands coups de poignards, je me détruis avec elle, prête à rejoindre celle que je ne tiendrai jamais dans mes bras.

« Écoute... C'est fini. »

Mon esprit me revient, mes larmes ne coulent plus. Mes yeux se lèvent vers lui. Lui, cet homme que j'ai aimé pendant cinq longues années, malgré les coups reçus. Ma voix se fait grave et menaçante ;

« Barre toi, connard. J'ai plus rien à te dire. Tu vois ce corps ? Tu n'en es que le seul auteur, à cause de tes conneries. Je porte ces hématomes en ton souvenir, et le corps mort de notre enfant en mémoire. Rappelles t'en à jamais. »

Mon esprit tombe en miettes, mon amour au néant. Je le déteste de toute mon âme. Je ne regarde pas même sa silhouette partir vers la porte, mes yeux posés sur le mur blanchâtre. Mes larmes ne coulent plus, je me sens étrangement soulagé. Des années de souffrance s'arrêtent au même titre que des années de bonheur. Adieu, baisers et blessures. Mon corps et froid et mort.

Semaine du lundi 2 avril 2012 ;
1 mètre soixante pour 44 kilogrammes.


Les médecins acceptent enfin de me faire sortir. La thérapie fut longue, tant sur le plan psychiatrique qu'alimentaire. Mon esprit reste marqué, mais j'accepte de reprendre ma vie en mains. Je retourne à l'université, que j'avais quitté depuis plusieurs mois maintenant, reprenant mes études de stylisme. Je retrouve cet apparemment que mes parents adoptifs m'ont pris, ravis de voir que je suis de nouveau en santé correcte. La vie n'a plus la même saveur, et tirer un trait sur le passé sera dur, je le sais. Mais je suis prête à essayer, pour une fois.



MORE ABOUT YOU

Undisclosed Pride
18 ans, étudiante en LEA. Passionnée par les langues & cultutres étrangères, l'écriture & la musique. J'ai connu le forum par moi même (a) & le code est I never read the rule.


Dernière édition par Billie R. Hepburn le Sam 9 Juin - 13:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask Sam 9 Juin - 12:43

Bieeeeenvenue ! Bonne chance pour la suite
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask Sam 9 Juin - 12:45

Bienvenue parmi nous
Si tu as la moindre question n'hésite pas !!
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask Sam 9 Juin - 12:49

Gracie !
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask Sam 9 Juin - 13:03

Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask Sam 9 Juin - 13:26

Merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask Sam 9 Juin - 14:04

Bienvenue parmi nous -**
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask Sam 9 Juin - 14:11

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask Sam 9 Juin - 14:22

Merci !
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask Sam 9 Juin - 14:27

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask Sam 9 Juin - 14:57

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask Sam 9 Juin - 15:23

Myu c'est toi?


Bienvenu ou (Rebienvenu peut être xD)
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask Sam 9 Juin - 15:30

Héhé, perspicace Leevi =P Dès que je suis validée, jme jette à tes pieds pour un lien !
Et merci Aileen et Kais ! ^^


Dernière édition par Billie R. Hepburn le Sam 9 Juin - 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask Sam 9 Juin - 15:31

Ah non pas de jetter à mes pieds pitié... Je tiens à mes chevilles xD
On est pas obligé d'avoir un lien.

De rien
*Je me tais et je m'enfuis*
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask Sam 9 Juin - 16:30

Myu!

Re-bienvenue ^_^ (Je crois que c'est la première fois que je te vois jouer une fille o.o c'est un peu troublant x.x)
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask Sam 9 Juin - 16:43

J'avoue, ça change quelques peu ^^ Merci Malik =D
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask Sam 9 Juin - 18:03

Bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask Sam 9 Juin - 18:53

Merci Luann ^^
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask Sam 9 Juin - 22:08

Validation
Après vérification, je certifie que le membre respecte le nombre de lignes réclamées pour chaque catégorie et tout ce qu'on lui demande.

Ta fiche est à présent validée, tu peux aller recenser ton avatar dans le bottin en faisant attention de bien respecter les codes. Si tu te sens un peu perdu sur le forum il y a également une zone parrainage faite pour t'aider à t'intégrer. La partie annonce est également à voir ! Amuse toi bien parmi nous

Fiche validée.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask Sam 9 Juin - 23:08

Merci Amaury !
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask Dim 10 Juin - 20:06

Je suis perplexe, serais-tu par hasard ma camarade de civilisation japonaise à la fac ? :') (Le "LEA" & le personnage japonais me mettent sur la bonne voie j'en suis sûre & certaine !)

Sinon, ton histoire est horriblement triste . Tu as réussi à m'arracher quelques larmes mais en tout cas re-bienvenue
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask Dim 10 Juin - 20:23

Tiens donc, ma collègue de civi jap' m'a complétement grillée elle aussi xD
Et oui, c'est bien moi /o/

Haha, et ravie de voir que mon histoire puisse faire pleurer *vilaine* -out-

Merci en tout cas =D
Revenir en haut Aller en bas



it's summer time already !
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask

Revenir en haut Aller en bas

B. R. Hepburn ♜ over my eyes, there's nothing you can ask

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Hazel -- Behind Green Eyes .
» Présentation d'Audrey Hepburn
» Myst eyes
» [Cinéma] Eyes wide shut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
02141 Cambridge™ :: AU REVOIR :: Présentations :: Fiches supprimées-