AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

TOBIAS SORENSEN « puisqu'on ne sera jamais que la moitié de nous. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: TOBIAS SORENSEN « puisqu'on ne sera jamais que la moitié de nous. » Jeu 5 Jan - 15:11


ft Tobias Sorensen ▬ (c) tumblr

Amaury Cruz & Nom au choix



24 ans • études/métier au choix • 10 août 1987 à Trinidad, Cuba •
Célibataire • Lambda/Gamma

ma vie, mon histoire


Il y avais cette photo, qui traînais depuis longtemps sur le meuble du salon mais le visage qui y apparaissais m'était totalement inconnu. Plusieurs fois, je suis passé à côté sans même vraiment y poser mon regard mais ce jour-là, allez savoir pourquoi, ma curiosité fût plus importante. Mes doigts attrapèrent l'image et mon regard l'analysa. Un bébé, de quelques mois à peine, et je pouvais facilement deviner qu'il s’agissait d'une fille. Je n'ai jamais demandé à ma mère qui était-elle d'ailleurs. Je pouvais m'imaginer tous les scénarios, autant celui de la petite nièce qui venait de naître, que de la cousine ou même de l'enfant d'une amie. Après tout, notre famille était tellement grande que je n'y ai jamais vraiment réfléchi. Mais jamais, oh grand jamais je ne me serais mit dans l'idée que cette petite soit ma sœur, puisque jamais je n'avais pu vivre à ses côtés. Du moins, pas dans mes souvenirs. « Dis Ma, c'est qui sur cette photo » avais-je lancé à travers le salon, surprenant ma mère dans une conversation téléphonique. Aussitôt, elle se figea et posa son téléphone sur la table, comme si elle venais d'entendre une mauvaise nouvelle. Inquiet, je m'étais rapproché et lui avais tendu la photo, insistant silencieusement sur ma précédente question. Mes doigts avaient lâché le papier glacé devant ses yeux, et son regard innocent s'était levé sur moi. Pas d'étonnement, pas d'émotions en fait. Rien, j'avais juste un regard vide devant moi. Aucune satisfaction, aucun étonnement, rien. Devant ses prunelles creuses, j'ai failli lui dire d'aller se faire voir et de débarrasser le plancher. Puis finalement, elle a prit la parole en se laissant tomber sur une chaise de la cuisine « J'aurais aimé t'en parlé plutôt niño et me soulager de ce poids.. » avait-elle commencé, me regardant encore de son regard vide à en faire pleurer un mioche de cinq ans. « Tu peux aller droit au but, s'il te plait » avais-je dis de nouveau, en m'approchant d'elle, curieux. « C'est ta petite sœur, Louna. Je l'ai placé en maison d'adoption car je ne pouvais pas m'occuper de vous deux. Lorsqu'elle est venue au monde, tu n'avais que deux ans alors tu ne t'en rappelle probablement pas » avait-elle avoué simplement, le regard toujours aussi vide et la voix tremblante. L'aveu fatal, l’électrochoc. Mes muscles se tendent et ma mâchoire se crispe. Dois-je rire, pleurer ou simplement rester indifférent ? J'ai haussé les épaules puis me suis assis à ses côtés, lui tenant la main alors qu'elle me contais cet abandon. Un déclic opéra; je la retrouvais. Où qu'elle soit, je ferais en sorte de la retrouver. Je me renseignerais auprès de ce centre d'adoption, je remonterais son dossier. Mais je la retrouverais.

Quelques mois plus tard ; je crois que j'ai tous les renseignement qu'il me faut. ENFIN. J'ai pu remonter jusqu'à la maison où elle a grandi grâce au centre d'adoption mais une fois sur place, Mr et Mrs Sheppard m'ont clairement informé que Louna, ne vivait plus là. Retour à la case départ. Je suis seul à Cambridge avec pour seule information, son prénom et une photo d'elle, enfant. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin. Je ne lâche cependant pas l'affaire et retrousse mes manches. J'ai cru comprendre qu'elle étudiais maintenant à Harvard ? Cool, j'ai moi aussi envie de faire des études. Bon okay, c'était pas le cas autrefois mais il n'y a que les imbéciles qui ne changeant pas d'avis il paraît. « Nous avons l'honneur de vous accueillir dans la prestigieuse université d'Harvard » C'est écrit noir sur blanc, je suis pris. C'est parti ! Cambridge, me voilà. Nouvelle ville, nouvelle aventure, nouvelle aventure. Louna, où te caches-tu ?


mes amis, mes amours, mes emmerdes




Madison Louna Sheppard
ft. Odette Annablesoeur
Le lien est prédéfini dans l'histoire ci-dessus. Amaury a apprit l'existence de sa soeur et s'est décidé à la retrouver, remontant jusqu'à elle par le biais du centre d'adoption où elle avait été plaçée. Ne possèdant qu'une photo d'elle bébé, il ignore totalement le visage de sa soeur ainsi que la totalité de son histoire depuis Cuba. Depuis son adoption. Madison elle, ne le connait pas. Elle parvient à avoir quelques réponses par ses parents adoptifs, loin de se douter que son frère est à sa recherche.



Dernière édition par Madison L. Sheppard le Lun 4 Juin - 23:08, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: TOBIAS SORENSEN « puisqu'on ne sera jamais que la moitié de nous. » Jeu 5 Jan - 15:11




HISTOIRE

L'histoire d'Amaury est presque totalement libre. Presque, car il y a tout de même quelques axes à respecter. Il serais né à Cuba dans une famille aux revenus pas franchement élevés. Sa mère aurait eu une fille après lui, de deux ans sa cadette mais l'aurais rapidement placée en centre d'adoption par peur de ne pas s'occuper convenablement d'elle. Il a mis ses études de côté pour vivre d'amour et d'eau fraîche. Surtout d'eau fraîche, en fait car c'est un garçon instable et possessif qui ne trouve jamais satisfaction dans ses relations amoureuses. Il aurais pu se faire remarquer dans la rue par un agent et par la suite devenir Model, gagnant ainsi de l'argent pour venir étudier à Harvard où il espère retrouver sa sœur. Amicalement, il est adorable et drôle, très ouvert d'esprit et déconneur. C'est à peu près tout.

• Du point de vue de Madison •
Elle ignore tout de sa famille biologique et donc de l'existence de son frère. Elle a su à l'âge de 18 ans qu'elle avait été adoptée et s'est permise de faire quelques recherches mais hélas, sans résultats. Elle aurait récemment décidé de retourner voir sa famille adoptive qui aurais répondu à ses questions et l'aurait "éclairée" en lui fournissant quelques informations.

Voici des petits éléments que vous pouvez ajouter à l'histoire
si vous le voulez bien entendu c'est tout à fait facultatif, c'est juste pour vous inspirer: Il pourrait avoir quelque part sur le corps, un tatouage pour sa soeur, un M ou un L pour Louna, ou alors un tout autre symbole qui aurait une signification envers sa cadette. Il a passé des nuits entières à apprendre le français et le parle maintenant très bien mais ça n'avait en fait aucun réel but. Il n'a jamais su dire Je t'aime à une fille et s'est payé une collection de gifles en essayant d'esquiver le moment crucial en disant "Je t'apprécie beaucoup".


Dernière édition par Madison L. Sheppard le Lun 5 Mar - 3:16, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: TOBIAS SORENSEN « puisqu'on ne sera jamais que la moitié de nous. » Jeu 5 Jan - 15:12

Hep toi là

A toi qui regarde ce scénario: un grand MERCI! d'être arrivé jusqu'ici.

Alors voila, comme vous vous en doutez j'imagine, le scénario est important pour Madison et son évolution. Je ne demande pas de niveau particulier tant que vous atteignez avec aisance le niveau demandé par le forum, et que vous évitez à peu près les fautes d'ortho'.

► Au niveau du scénario en lui même: Tout est assez négociable.
Les prénoms et date de naissance sont négociables, les études suivies et le groupe sont au choix. Pour l'histoire, j'aimerais que vous gardiez les points importants, puis que vous développiez ensuite.

► Pour l'avatar, j'aime vraiment bien et en priorité TOBIAS SORENSEN . Si toutefois vous voulez changer, n'hésitez pas à m'en faire part, je n'suis pas si méchante qu'il n'y paraît.

Spoiler:
 

Bref! Merci d'avance si tu le prends, Ô grand(e) monsieur/madame que j'aime déjà ** Je te construirais un empire en chocolat **

PLEIN DE BISOOOOOOOOOUX


Dernière édition par Madison L. Sheppard le Dim 4 Mar - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: TOBIAS SORENSEN « puisqu'on ne sera jamais que la moitié de nous. » Jeu 26 Jan - 7:32

Je suis là si tu veux de moi
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: TOBIAS SORENSEN « puisqu'on ne sera jamais que la moitié de nous. » Jeu 26 Jan - 16:45

MON DIEU VIENS ICI QUE J'TE FASSE L'AMOUR DISUITE
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: TOBIAS SORENSEN « puisqu'on ne sera jamais que la moitié de nous. » Jeu 26 Jan - 17:37

j'arriveeeee
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: TOBIAS SORENSEN « puisqu'on ne sera jamais que la moitié de nous. » Jeu 26 Jan - 17:45

INCESTE , INCESTE ahah. Si tu as la moindre question, je suis làààà
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: TOBIAS SORENSEN « puisqu'on ne sera jamais que la moitié de nous. » Dim 4 Mar - 19:24

Remis en jeu
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: TOBIAS SORENSEN « puisqu'on ne sera jamais que la moitié de nous. » Lun 4 Juin - 12:45

Ton frangin est là
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: TOBIAS SORENSEN « puisqu'on ne sera jamais que la moitié de nous. » Lun 4 Juin - 12:53

OH MY GOD ! Je parlais justement de lui en plus
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: TOBIAS SORENSEN « puisqu'on ne sera jamais que la moitié de nous. » Lun 4 Juin - 12:56

Et que disais tu ? (a)
Oh et mon pseudo te va ? :)
Revenir en haut Aller en bas


Invité

it's summer time already !
Invité


MessageSujet: Re: TOBIAS SORENSEN « puisqu'on ne sera jamais que la moitié de nous. » Lun 4 Juin - 13:02

Je perdais espoir, tout simplement Je voulais le reconstruire car personne ne s'y intéressait et que les précédents se sont bien vite transformés en fantômes Toi, tu vas rester hein ?

Le pseudo, j'adore. C'est parfait ! Si tu as le moindre soucis, n'hésite pas à me mpotter
Revenir en haut Aller en bas



it's summer time already !
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: TOBIAS SORENSEN « puisqu'on ne sera jamais que la moitié de nous. »

Revenir en haut Aller en bas

TOBIAS SORENSEN « puisqu'on ne sera jamais que la moitié de nous. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Puisqu'on ne sera toujours que la moitié d'un tout. Puisqu'on ne sera toujours que la moitié de nous. [PV Charlotte Holmes ♥]
» [A.C] On ne sais jamais ce que la vie nous réserve [Adriam]
» puisqu'on ne vivra jamais tous les deux (Juphermès 2)
» Martelly profite de l'accalmie pour charmer un ''jeune'' journaliste canadien.
» La lumière ne sera jamais faite sur cette affaire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
02141 Cambridge™ :: AU REVOIR :: Scénarios :: Scénarios masculins-